Citroën DS4 : haute couture à la Française

Elue plus belle voiture de l’année 2011 par les Français, primée pour son design par un grand journal Allemand, la DS4 était attendue par grand nombre de passionnés de belles automobiles. Après la DS3 en 2010 et son immense succès traduit par 90 000 ventes en 13 mois, Citroën nous présente le deuxième opus de sa collection Distinctive Série (DS).

Utilisant la base de la nouvelle Citroën C4 au style déjà très germanique, la DS4 s’en écarte un peu sur le plan de l’architecture et beaucoup par son design tendant vers le coupé à 4 portes surélevé. Esthétiquement la nouvelle berline de luxe de chez Citroën mélange plusieurs types de voiture. Un subtil mélange de SUV avec une garde au sol rehaussé de 2,8 cm et de coupé avec ses poignées de portes arrière dissimulées dans les montants. La DS4 s’observe comme un bel objet sans compromis que l’on pourrait détailler sur tous les angles. Car les détails abondent comme son regard souligné de LED, son pare-brise panoramique, son profil appuyé par des ailes ciselées, le magnifique jonc d’aluminium encadrant ses vitrages latéraux et son pavillon plongeant du plus bel effet renforçant son style de coupé. A l’intérieur, la distinction entre C4 et DS4 ne saute pas aux yeux car la différence s’est opérée sur le choix des matériaux avec des plastiques plus mats et des chromes plus présents. C’est l’option cuir intégral « club habana » à partir de 2000 euros, qui vous permettra alors d’accentuer cette différence ; elle se compose d’une sellerie assemblée à la main, imitant bracelet de montre et de cuir omniprésent comme sur la planche de bord. Au niveau de l’habitabilité, la DS4 ayant une vocation moins familiale que la C4, sacrifie l’espace et l’accessibilité aux places arrière avec des portes plus étroites et un coffre perdant 35 litres de capacité mais restant avec ses 159 litres, dans la bonne moyenne du segment des compacts. Citroën n’a pas manqué de générosité sur son premier niveau Chic (1,6  vvti – 21 300 €) proposant entre autre une climatisation, des compteurs à la couleur personnalisable, des jantes en alliage, un petit pack cuir (volant, levier de vitesse),des antibrouillards, un régulateur-limiteur de vitesse etc. Pour notre essai nous entrainant sur les rives de la Loire, c’est la DS4 THP 200 Sport Chic qui nous avait été confiée. Malgré une garde au sol rehaussée, la DS4 affiche un dynamisme à toute épreuve dans un confort hors norme, un vrai savoir faire à la Française. Chaque virage devient alors une formalité avec une direction électro-hydraulique très homogène. Animé par le bloc essence développé avec BMW et monté dans DS3 Racing ou Peugeot RCZ, notre DS4 se sera montrée très convaincante dans ses accélérations et ce, dans une sonorité digne d’une sportive. Souple et agréable, ce THP 200 est uniquement proposé avec boite manuelle à 6 rapports certes fort bien étagée mais que l’on remplacerait bien par un double embrayage non proposé pour le moment. Mais ne nous leurrons pas car la majorité des choix se fera sur les modèles HDI éprouvés et très homogènes (à partir de 23 800 euros – e-HDI /HDI 110 Fap Chic).

Modèle essayé : Citroën DS4 1,6 THP 200 Sport Chic (29 550 €*)

Vitesse Maxi (km/h) : 235

Puissance fiscale (cv) : 11

0 à 100 km/h (s) : 7’9

Poids (kg) : 1 316

Coffre à 5 (l) : 359

Réservoir (l) : 60

Conso (100 km) urbain / extra urbain : 8,4/5,2

Moyenne constructeur : 6,4

CO2 (g) : 149 (malus neutre) 

*Prix à partir de 21 300 € (1,6 Vti 120 Chic)

 

[flickrset id= »72157627636338404″ thumbnail= »square » photos= » » overlay= »true » size= »large »]

 

Categories: Essais auto