e-Mehari : la Citroën branchée !

Si on devait resumer la Citroën Mehari en quelques mots, je dirais icone, fun, jeune, surfeur, baignade, simple, efficace. Sorte de petit cabriolet « soixante huitard » hype ou tenue d’été idéale pour descendre à la plage. Sa cote est toujours très élevée et il est toujours possible de s’en procurer du coté de l’ïle de Ré.

emehari-02

Devant cette étonnante success-story, il aurait était dommage que Citroën n’ entretienne pas le mythe de la Méhari.

La méhari 2016 ne sera pas le Cactus M, ce concept-car qui nous avait fait rêver à Francfort,. En effet, la e-Méhari s’inspire de la Bluesummer de Bolloré et sera fabriquée l’usine de Rennes en Bretagne. Avec sa « bouille » reprise du Cactus, ce petit cabriolet 2 portes, 4 places, reste très séduisant en reprenant les principaux codes de son aïeule avec son châssis en acier, sa carrosserie thermoplastique, les arceaux et sa capote amovible.

E-Mehari-01

 

Mais l’atout majeur de cette nouvelle e-Mehari est son « e- » synonyme de moteur électrique. Ainsi, la Citroên équipée de son moteur « propre » de 67 ch, pourra vous balader sur 200 kilomètres sans recharger ! En fin d’esacpade, il faudra 13 heures sur une prise électrique standard pour refaire le plein d’énergie ou, 8h sur borne électrique 16A.

Elle sera présentée officiellement au salon de Genève début Mars 2016 puis sera vendue dans la foulée à un prix de 25.000 euros environ avec bonus électrique de 6.300 euros et une location des batteries (79 euros/mois) non incluse. À ce prix, on en croisera peu et Citroën prévoit d’en sortir quelques centaines par an.

Categories: Actus auto