Fast Test : le casque Zik 2.0 de Parrot

Adepte du premier du nom, il était indéniable que nous allions jeter notre dévolue sur ce ZiK 2.0. Que l’on se rassure, Philippe Starck est toujours aux commandes du design du casque Parrot qu’il fait évoluer subtilement et de manière ingénieuse, surpris ?

Bref, Philippe Starck et Henri Seydoux (Parrot)  c’est une grande histoire d’amitié ou plutôt, la référence du design au service de la technologie de pointe.

Le Parrot Zik 2.0 est un casque bluetooth premium reprenant les codes de son prédécesseur récompensé par le diapason d’or 2011, une référence dans le milieu du son.

La technologie avancée du Zik se résume par une connectivité hors pair permettant de faire passer de l’AAC par bluetooth ou par solution filaire, un système antibruit active très avancé et un écouteur droit que l’on effleure pour monter/baisser le son ou changer de morceau.

La version 2.0 du Zik est extrêmement confortable, se faisant même parfois oublier grâce au programme de régime initié par Starck avec 50 grammes (20 %) de perdu soit 270g sur la balance. L’autonomie, elle, a pris de l’embonpoint et ce n’est pas pour nous déplaire. Ainsi, nous passons de de 4 à 6 heures en activant le bluetooth, la spécialisation et l’antibruit mais, pouvant atteindre 18 heures en mode avion (filaire).

Coté son, le plus important, le Zik 2.0 propose un son précis avec des aigus bien définis et des basses maitrisées, un équilibre parfait et adapté à tous types de musique. L’annulation active du bruit et ses 8 micros font un très bon travail en isolant l’écoute pour une meilleure concentration sur la musique., un must.

Quant aux Geeks adeptes du 2.0, ils lorgneront du coté de la nouvelle application (IOS-Android) et là aussi, autant vous dire que c’est impressionnant, tout est présent dans cette sublime interface ! Au menu, le réglage de l’antibruit (4 modes), la vue sur l’autonomie restante, l’ activation du détecteur de présence, la mise à jour et 4 sublimes modes « égaliseur » : ludique (2.0), pre-sets par différents artistes, le fameux concert hall, et un extra pro avec tous les réglages possibles et inimaginables. Concernant la connectivité vers nos smartphones, Parrot nous gratifie ici, de prise d’appel/réception d’un simple tapotement dans une qualité « hd » avec, cerise sur le gâteau, l’activation de « siri » ou « hey google » via une pression prolongée sur l’écouteur.

Pour conclure, à 349 euros le plaçant dans le haut de gamme, ce casque n’avait pas le droit à l’erreur ! Pari réussi car en acquérant celui ci nous avons bien entre les mains le casque le plus avancé technologiquement mêlant une excellente réduction de bruit active et une qualité sonore haut de gamme dans un très bon confort. Nous sommes conquis !

 

Les points positifs

Pas de housse en dure
Capteurs de présence très sensible

Les points négatifs

Qualité du Son
Application iOS (seule testée)
Ergonomie - Confort
Connectivité
Categories: Tests techno