Test : la Huawei Watch

Avant de commencer ce test, sachez qu’à la rédaction, nous avons eu la chance d’avoir à la fois le Huawei Mate S et la Watch (Merci Huawei), mais j’ai préféré séparer les tests. Ainsi, sans plus attendre, attaquons nous à la montre :

Côté caractéristiques, nous sommes assez proches de ce qui se fait chez la concurrence, avec un Snapdragon 400 à 1.2GHz, 512Mo de RAM et 4Go de stockage.L’écran, lui, reste dans la moyenne avec une taille de 1.4 pouce mais avec un peu plus de pixels, en effet on a le droit ici à 400×400 pixels Full AMOLED, soit une définition de 286 ppp mais là où il cherche à se démarquer, c’est par sa protection avec Cristal Saphir, censé être le plus résistant du marché. Niveau capteur et modules on a le droit aux traditionnels gyroscope, accéléromètre et boussole, au Wi-Fi, qui n’est pas présent dans toutes les montres connectées, mais au prix du GPS qui laisse sa place au baromètre. Enfin, précisons que la montre est certifiée IP 67, donc pas besoin d’éviter la moindre gouttelette.

Unboxing Huawei Watch

En ce qui concerne le design, et bien la montre est vraiment belle, extrêmement bien finie et n’a pas un look qui pourrait vieillir, on sent bien que Huawei a voulu nous impressionner de ce côté, et c’est réussi, avec presque tout le bloc en métal (à l’exception de la plaque arrière qui contient le capteur de fréquence cardiaque) on est vraiment en face d’un produit qui donne une impression de solidité, en ce qui concerne le bracelet en revanche, nous avons eu droit à la version cuir, qui, même si elle n’est pas en plastique ou autre imitation, laisse un assez mauvais ressenti, assez proche du carton, mais il existe également un bracelet en maille, que nous n’avons malheureusement pas pu testé mais qui se marie mieux au reste de la montre.

Attaquons nous à l’écran, derrière sa protection Cristal Saphir, que nous n’avons pas voulu mettre à l’épreuve, car n’ayant pas d’outil adapté, nous n’aurions pas vu de différence avec un autre type de verre, étant donné que les micro-rayures qui peuvent apparaitre sur ces verres n’apparaissent, pour ainsi dire, qu’après de longs mois d’utilisation. L’écran, donc, a un contraste époustouflant, merci l’AMOLED, qui est un très bon choix pour ce type d’objet, car un peu moins énergivore que les LCD, même si les couleurs semblent un peu vives et artificielles, sur une montre, qui affiche l’heure 90% du temps, ça ne m’a personnellement pas du tout gêné, au contraire, car suivant le cadran choisi, nous avions droit à de beaux rendus. Il est également très lumineux, ne gênant la lecture en plein soleil, à condition qu’elle soit poussée à fond, car, et c’est dommage, la montre ne possède pas de capteur de luminosité, j’ai abandonné l’idée de régler la luminosité avant de sortir d’un bâtiment et ai décidé de la laisser à 100% tout le temps, quitte à la verrouiller avec le bouton physique sur le côté, qui est bien placé cela dit, n’obligeant pas à se tordre le poignet.

Niveau utilisation, elle reste fluide, Huawei ayant décidé de garder Android Wear tel qu’il est de base, nous avons droit aux classiques applications de fitness, news, ainsi qu’à certaines applications installées sur notre smartphone qui sont compatibles. La batterie quant à elle, tient 2 jours sans trop de soucis, même si le rechargement avec son module micro usb aimanté permet d’avoir à poser la montre tout simplement dessus quand on va se coucher par exemple.

Pour conclure, je suis très impressionné par la finition et le design de la montre, qui peut paraître assez épaisse pour certains (11,3mm) mais qui ne dépaysera pas les habitués des grosses montres. Je n’ai pas eu de problème à l’utilisation, que ce soit l’interface, la batterie ou le bouton. Même si j’ai une réserve concernant le bracelet en cuir, elle reste un bel objet connecté, dans le haut de gamme. La Huawei est affichée à 400€, qui même si elle est vendue comme objet haut ou très haut de gamme, me semble quand même un peu excessif et injustifié.

Les points positifs

Un packaging de haut vol
Finition impeccable
Très bel écran

Les points négatifs

Capteur de luminosité absent
Pas de GPS
Le prix, 400€